Approches pour apprendre les mathématiques de Poker

Au-delà de la compétence et de la chance qui accompagnent souvent les meilleurs parieurs, il est indispensable d'apprendre la mathématique du poker pour être véritablement excellent à ce jeu. Le faire est souvent facile et loin d'être aussi compliqué qu'on pourrait le penser.

Les statistiques et la probabilité sont les deux compétences mathématiques les plus importantes pour jouer au poker. Au nombre de ce qu'il est bon à savoir en général, il y a les probabilités de tirage de certaines mains, et plus important encore, les cotes de gains qui y sont associées. Les cotes de la cagnotte et les bad beat sont d'autres aspects importants du jeu qui se rapportent aux simples notions de mathématiques. Au poker, il y a quelques règles de base qui sont des points de départ importants : dans un sabot, il y a 52 cartes réparties en quatre couleurs (cœurs, trèfles, carreaux et piques) et treize rangs (As, Nombres de 2 à 10, Valet, Reine et Roi). Ceci signifie que la probabilité de tirer une couleur donnée est de 1 sur 4 soit de 25%, et les chances de tirer un rang donné sont de 1 sur 13 soit de 7,7%. Une fois qu'une carte d'un rang donné est tirée, disons le Valet de pique, alors la probabilité de tirer un autre Valet est réduite de 4 sur 52 (7,7%) à 3 sur 51 (5,9%) puisque le nombre de Valets dans le sabot diminue.

Pour déterminer la probabilité de distribution d'un ensemble donné de cartes, multipliez les chances d'obtenir chaque carte qui forme cet ensemble. Par exemple, les cotes pour un tirage de deux valets équivalent à 4/52 x 3/51, ce qui donne une probabilité de 1/221 soit environ 0,45%. Cela signifie qu'en moyenne pour chacune des 221 mains distribuées, 1 d'entre elles aura une paire de valets. Étant donné qu'il y a treize paires possibles dans un sabot standard, la chance que n'importe quelle paire soit distribuée est de 13/221, soit une probabilité de 1/17 ou 5,9% environ. Ces opérations de bases peuvent être appliquées dans n'importe quelle situation afin de déterminer les chances de gagner une partie, d'améliorer une main après un flop ou par extension de perdre après un flop.

Les cotes de la cagnotte et les bad beat sont deux importants faits spécifiques au poker qui doivent être pris en compte. Les cotes de la cagnotte sont une comparaison de la taille du pot et de la valeur de la prochaine mise. Par exemple, s'il y a une cagnotte de 90 € et qu'un joueur est tenu de miser 10 € pour continuer le jeu, les cotes de pot sont de 90 contre 10 (ou de 9 contre 1, soit 10%), car la nouvelle cagnotte sera de 100 €, les 10 € étant la mise du joueur. Les joueurs plus expérimentés comparent les cotes de pot aux chances que leur main puisse s'améliorer et utilisent cette comparaison pour décider s'ils doivent se coucher ou non. Un bad beat est une situation qui survient lorsqu'un joueur parvient à compléter une main qui avait au départ peu de chances d'être gagnante. Les mathématiques indiquent que malgré le fait que cela parait invraisemblable, les bad beat se produisent dans la réalité et sont donc possibles. Le but des probabilités dans le poker, et la raison principale d'apprendre les mathématiques du poker, est d'aider les joueurs à prendre des décisions et à comprendre aussi qu'une grande partie du jeu est déterminée par la chance.

© Flush FR